NOUVELLES Archive

Amusart 2014

Bonjour,

C’est déjà le mois de mars 2014 et finalement je prends le temps d’écrire. Incroyable comment le temps passe vite. En 1998 je prenais ma retraîte de l’enseignment et je décidais de continuer à amuser les enfants en visitant leurs écoles afin de raconter des contes et légendes. Le logo « Amusart » m’a semblé idéal car à travers l’art de la parole on amuse les gens et les enfants. Je viens tout juste de fêter mes 73 ans et j’ai l’intention de continuer à conter autant et aussi longtemps que la santé va me le permettre!
Suite à ma visite à l’école Georges Etienne Cartier au mois de novembre j’ai eu le plaisir de conter et de chanter à la bibliothèque de l’école La Croisée du village d’Embrun. Cette soirée fut la première visite des membres du Cercle des conteurs et conteuses de l’est Ontarien ( cceo.com)à Embrun. On a vécu une belle soirée agréable grâce à un publique sympathique et accueillant. J’ai aussi conté au village de Cassellman dans l’optique de leur Festival de Noël. Le tout se produisait sur la rue principale où on avait monté une scène équipé d’un bon système de son. Alors pour la première fois Monsieur Michel a présenté le conte de Noêl  » Le cadeau de Marie » à l’extérieur par un froid glacial! Le conte fut un succès mais jouer la guitare à -15C ça c’est un autre paire de manches!!
À prévoir, le 20 mars au Centre MIFO d’Orléans le Cercle présente des conteurs et conteuses lors de leur soirée mensuel. La limite de temps par conte est de 10 minutes. Puisque la plupart de mes contes durent de 15 à 40 minute probablement que je vais me limiter à chanter une chanson à répondre. J’attends des nouvelles d’un groupement de l’âge d’or de Cornwall qui m’a invité à conter au mois d’avril la date, le lieux et l’heure est à confirmer.
Je continu de m’amuser chaque semaine en secondant les profs de deuxième et troisième année de l’école St. Guillaume de Vars. Accompagné de la guitare on apprend et on chante des chansons du folklore Canadien français, du vrai bonbons!
Bien à la prochaine!
Monsieur Michel

En retard mais de retour!

Finalement je réussi à publier un article. La raison du retard n’est pas complètement de ma faute car j’ai été obliger de solutionner des problèmes techniques afin d’avoir la chance d’écrire. Premièrement et le plus sérieux des déboires fut « l’écrasement » de mon disque dur. Heureusement j’ai réussi à sauvegarder mes donnés et surtout ma discothèques qui compte 7455 chansons!
Les mois d’automne ont été tranquilles. La soirée de contes au centre Pauline Charron du mois de septembre fut reportée au 17 octobre. J’ai eu le plaisir de conté avec ma bonne amie Cécile ainsi que de chanter avec la vingtaines de gens sympathiques.
Je n’ai pas participé à la première soirée de contes du Cercle des conteurs et conteuses de l’est Ontarien du 23 au centre communautaire du village de Carlsbad mais on me dit que ce fut un beau succès.
Le 31octobre je rendais visite aux élèves de la quatrième à la sixième
de l’école Georges Étienne Cartier afin de conter des histoires à faire peur. Il faut bien choisir car c’est pas facile d’apeurer les élèves d’aujourd’hui! Même la légende du « Bonnet carré » ne semblait pas trop les énerver alors j’ai choisi de présenter la fameuse légende de « La noirceur » aux deux derniers groupes, une histoire que je relate d’habitude qu’aux adultes que les jeunes de la quatrième et cinquième ont gobé comme si c’était du bonbon!
Le 10 novembre je contais en anglais au Ottawa Storytellers’ Children Festival à quelques douzaine de jeunes âgés de 4 à 7ans. Bien que mes contes durant la session d’une heure furent présentés en anglais les chansons furent présentées en français. Ce fut bien réussi grâce au fait que la plupart des enfants suivait des cours d’immersion à l’école.
Finalement je complète le mois de novembre en contant mercredi soir le 27 novembre à la bibliothèque de l’école La croisée du village d’Embrun. Le tout débute à 19h00 et le prix d’entré est de 10$. Je crois que les profits iront au profit de la bibliothèque.
En espérant vous voir là.

Monsieur Michel

La pause de la saison estivale

Demain, à la Ferme Droin à Cassellman, c’est un rendez-vous à ne pas manquer. On y fête la St. Jean- Baptiste en grand le tout organisé par mon ami conteur et animateur Louis Racine. Il m’a gentiment invité à y conter et celà à midi demain, dimanche le 23 juin, accompagné de Lorraine Jeansonne auteure et conteuse enjouante. Je vais ouvrir la session en chantant une chanson de Donald Poliquin « Rou-rou-pidou » suivit d’un conte que je vais choisir en fonction de l’äge du publique. Par le passé le publique ètait formé de familles alors un mélange d’adultes et d’enfants. Dans ce cas je vise d’habitude un conte pour denfants.
Lorraine va suivre avec un conte puisé de son immense répertoire et on finit le tout par une autre chanson  » Sur la route de Berthier ».

Ce sera probablement ma dernière présentation d’ici l’automne car nous passons une bonne partie de l’été au chalet dans les Laurentides. Je vous souhaite une agréable saison estivale et on se reparle au mois de septembre!

Monsieur Michel

Activités du mois de mars 2013

Premièrement un retour au mois de février s’impose. Dans le cadre du projet  » Déjà ça se passait de même » , le receuil fut publié et distribué dans les écoles et les résidences participantes suite aux visites des auteurs du receuil. J’ai visité et conté aux élèves de l’école Franco-jeunesse et de l’école Roger St. Denis d’Ottawa et dans les résidences St Luc de Curran et le Manoir de Hammond, deux résidences des villages à l’est d’Ottawa. La réception de ces institutions fut phénoménale, conter aux enfants et aux aînés pour moi c’est de « l’or en barre ».
Un grand merci au conseil du Festival du livre de Cassellman d’avoir si bien géré ce beau projet.

J’ai aussi eu la chance de visiter les élves d’une de mes écoles préférées Georges Étienne Brulé. J’ai conté aux enfants de la maternelle à la troisième année. Comme d’habitude ce fut une belle expérience grâce à l’enjouement des enfants et leurs profs. Je retourne en octobre afin de conter des contes épeurants aux jeunes de la quatrième à la sixième.

La semaine suivante, le 15 mars, j’ai eu le privilège de conter à la soirée de contes des Conteurs et conteuses de La Lièvre de Mont Laurier. L’ ambiance de ces soirées est chaude et invitante grâce à un publique chalheureux et acceuillant. Un publique comme celui là encourage le conteur à se surpasser. Merci aux conteurs et conteuses de La Lièvre de accepté comme membre de leur belle famille.

Le 20 mars je contais à la soirée du Cercle de conteurs et conteuses de l’Est ontarien dans le sous-sol de l’église du village de Limoges. Encore la réception des bonnes gens de Limoges fut aussi exceptionelle. Malheureusement l’horaire chargée a causé que la soirée fut étirée au de là de l’heure visée et, comme je  contais à la fin, j’ai dû presser le pas. Franchement, pour une râre fois, je n’étais pas satisfait de ma prestation. Après les belles et heureuses expériences à conter dans les écoles et dans les résidences cette soirée fut décevante. Il est difficile pour moi de conter en regardant l’horloge et je ne crois pas être capable de m’adapter aux soirées de contes chronométrées à la minute prête.  Ceci dit, cette expérience  remet en question ma participation dans les soirées de contes du CCCEO à venir.

Finalement le 21 fut une première visite à l’école De La source. Ah bien là c’était une autre histoire ( petit jeu de mots!). En un jour et demi j’ai conté à des enfants sympathiques et d’écoute impressionante! Les réponses suite aux histoires furent la preuve. Ils étaient bien pensées et, dans certains cas, surprenantes dans leur originalité. Merci Angèle de l’invitation et à la prochaine j’espère!
Nous voilà déjà à la fin du mois de mars. On est entrain de faire bouillir la sève des érables qui coule par petit débit à cause de l’épaisse couche de neige qui isole les racines de la chaleure du soleil. Je vous souhaite Joyeuse Pâques!

Monsieur Michel

Calendrier du mois de février 2013

Bonjour,

Fidèle à ma promesse d’écrire au moins une fois par mois sur mon « Blog » voici un aperçu de mes prestations au cours du mois de février.
Aujourd’hui même, à 13h00, je rencontre les enfants au Café Joël pour une heure de contes et de chants que Laurent Glaude a baptisé « Les contes chocolatés ».
Ça promet d’être super amusant car, pour moi. conter aux enfants c’est « de l’or en barre ».
Jeudi 21 février dans le cadre du mois du patrimoine en Ontario, le Cercle de conteurs et conteuses de l’Est ontarien (CCCEO.com) va présenter leur soirée mensuelle dans l’amphithéâtre de la Cité Collégiale à 19h00. Le thème de la soirée-« La soirée du quêteux » . En honneur du mois de la Saint Valentin j’ai choisi de conter  » La poilleuse » une belle histoire d’amour!!
Dans l’optique du projet du Salon du livre de la ville de Casselman j’ai complété l’écriture de quatre petit contes qui réflètent des souvenirs de mon enfance. Ces écrits font partie d’une vingtaine d’histoires rédigés par cinq auteurs et feront partie d’un receuil qui sera publié et distribué dans certaines écoles des conseil scolaire de la région. Les auteurs visiteront ces écoles afin de jaser avec les élèves de « comment ça se passait dans ce temps là ». Les auteurs vont aussi visiter des résidences de l’âge d’or pour partager leurs expériences avec les aînés.
À ce moment j’ai connaissance de deux visites,lundi, une à l’école L’Envol de Trenton ON lundi le 4 mars et une deuxième à l’école Francojeunesse d’Ottawa lundi le 25 février. L’expérience est nouvelle car c,est la première fois que je me présente devant des enfants afin de parler de mes expériences plutôt que de conter des légendes mais j’ai l’impression que je vais peut-être mëler les deux!
Je vous tiens au courant et, d’ici ma prochaine communication, bon mois de février!!!
Monsieur Michel

2013-nouvelle année, nouvelles aventures!

Bonne année à tous!

Bien oui suite à une longue absence je vais tenter encore une fois d’être un bloggeur plus discipliné et d’écrire plus souvent en 2013.

2012 fut une année moins occupée au niveau des contes dans les écoles ce qui me déçoit car conter aux enfants pour moi c’est du bonbons. J’admets que je n’ai pas communiqué aux écoles ma disponibilité au rhytme que je le faisais dans le passé. Alors première résolution, en 2013 je mets l’accent sur la publicité aux écoles. Je doit souligner, par contre, que j’ai visité quelques écoles et rencontré la direction et même j’ai offert de conter gratuitement (plutôt qu’à 1$/élève) et j’ai reçu aucune invitation. Je dois ajouter, qu’auparavant, au début d’une nouvelle année, je postais des cartes de souhaits à la direction de touts les écoles des conseils scolaires Catholiques et Pubiques de l’est de l’Ontario (60 + écoles) soulignant ma disponibilité, résultat, deux à trois réponses et visites!
En 2013 je vais communiquer directement avec le ou la conseiller ou conseillère qui gère les activités culturelles dans les écoles des conseils scolaires de la région.
Possiblement que cette stratégie apportera de meilleurs résultats.

Contes et pièce à l’ecole Alain Fortin

Faut dire qu’en 2012 j’ai réussi à assister le prof et les élèves de la cinquième année de l’École Alain Fortin à monter la pièce  » La machine à voyager dans le temps » grâce à l’appuie de mon ami Mario, directeur de l’école. La pièce raconte les aventures d’un jeune garçon scientifiquement doué qui accompagné de sa copine et grâce à son invention, retourne dans le temps du moyen âge et aide un prince à reprendre son royaume d’un méchant Dûc. La pièce lance un message positif à l’encontre de l’intimidation qui règne dans certains milieux. L’expérience fut des plus enrichissante pour tous et j’invite les professeurs intéressés à me contacter si ils/elles aimeraient une copie du scénario de la pièce. Suggestion : si vous montez une pièce voir à ce que les élèves aient la chance de performer plus qu’une seule fois. Les efforts de plusieurs mois de répétitions de la part des élèves et professeurs en valent vraiment la peine.

Une première,

J’ai conté au village d’antan « Upper Canada Village » aux enfants qui jouaient le rôle des enfants du village. L’invitation est venu d’un parent qui avait assisté à une de mes présentations dans une école. J’ai eu la chance de déguster un bon ragoût du bon vieux temps et par la suite j’ai conté ( à la demande du parent) « La sirène qui chante ». Bien qu’un peut fatigué, les enfants ont bien participé et j’espère de refaire l’expérience en 2013!

En 2012 j’ai eu la chance de m’amuser à conter aux adultes

Au mois de mars j’ai participé à une soirée de contes dans l’ancienne maison du gardien de la forêt Larose tout près de Bourget. Suite à la séance dans le salon le groupe est sorti pour continuer les prestations à l’extérieur par une soirée exceptionnellement chaude. La température qui frolait les 15 C avait même réveillé les grenouilles qui croassaient joyeusement. Ce fut une soirée mémorable!

Le Club de santé du village Lac du Cerf m’a invité au mois d’avril à venir chanter et conter en honneur de leur dernier dîner rencontre avant le début de la saison estivale. Faut croire que ce fut un grand succès car une semaine plus tard la directrice réservait mes services pour la séance d’avril 2013. C’est avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation d’animer une deuxième fois ce groupe de gens si enthousiaste et chaleureux.

Cette année le Cercle des conteurs et conteuse de l’est de l’Ontario ont continué leur série de Contes en cavale dans la région. En novembre 2012 le Cercle s’éloigna de son patelin grâce à l’invitation des Conteurs de La Lièvre de Mont- Laurier dans les Hautes Laurentides. En tant qu’invités spéciaux, les membres animèrent la soirée au complet. J’ai choisi de conter « La légende de P’tit Pit Caribou » . L’expérience fut enrichissante mais l’invitation des Conteurs de La Lièvre à un déjeuner partage le matin suivant a su nous enrichir d’avantage grâce aux discussions pertinantes et pleines de sagesse des participants.

Bénévolat dans une nouvelle école,

En septembre 2012 j’ai visité l’école St Guillaume du village de Vars et j’ai offert mes services comme assisant directeur de la chorale. En décembre j’ai conté des contes de Noël aux enfants et j’ai assisté l’enseignante Natalie en accompagnant et dirigeant la petite chorale au concert traditionel de Noë. Natalie et moi espéront qu’en 2013 la petite chorale va devenir en nombre une grande chorale. J’ai aussi approché Mireille la préposé aux arts dramatique de monter la pièce  » La machine à voyager dans le temps ». Elle doit me donner une réponse en 2013!

Finalement

Le Salon du livre de Cassellman m’invita en tant qu’ainé de mettre sur papier des histoires réflétant mes expériences de jeunesse. Je me joignais à quatre autres écrivains. Les contes vont être publiés dans un recueil intitulé « C’était comme ça dans ce temps là » et distribués dans les écoles de la région. Je vous en reparle.

Bien faut dire que ce retour aux activités de l’an 2012 fut un exercise qui me soulage. Je croyait bien que je n’avait pas vécu de moments aussi spéciaux que dans les années passées. Finalement, comme on dit  » C’n’était pas si pire!
Aux plaisir de vous raconter de nouvelles nouvelles en 2013!!
Bonne année à tous!!
Monsieur Michel

Célébration de la journée mondiale du conte 2012

Premièrement j’aimerais remercier la garderie de l’école Maria-Goretti de Thurso de l’invitation de conter aux élèves à leur dernière journée de la relâche. Bien qu’un peux excité de voir passé leur dernière après-midi avant la reprise, les jeunes ont été d’une écoute exemplaire. Merci et bravo et à la prochaine. Un petit mot au sujet du décor, le projet du grand-père d’une élève de l’école. Le monsieur a monté sur un des murs du gymnase une structure en bois ronds qui reproduisait la façade de la cabane d’un chasseur et trappeur d’entan. Sur la façade était étalée des fourures de castors et de renards. Pour une séance de contes et de chansons on n’aurait pas su trouvé un plus beau décor. Merci!
Le 20 et 21 mars le Cercle des conteurs de l’est ontarien (CCEO.com)
fêtait la journée mondiale du conte à Bourget (On) en plein dans la fameuse Forêt Larose. On nous avait réservé l’ancienne maison du garde forestier pour la présentation de deux soirée de contes. La deuxième soirée fut ajoutée afin d’accomoder la demande du publique. Et quel publique! Un publique accueillant et charmant qui a su faciliter les présentations des conteur et conteuses. Le clou de la soirée fut les contes de Laurent Glaude et de Cécile Pagé présentés aux gens dans la Forêt Larose autour d’un feu de camp. Une expérience inoubliable par une soirée douce comme une soirée d’été. Incroyable!!
Ma prochaine soirée de contes aura lieux dans un petit village des Hautes Laurentides au sud de Mont-Laurier (PQ) le 24 avril à 19h00 dans la salle communautaire. Je vous en donne des nouvelles!
À bientôt!
Monsieur Michel

 

Oui je conte toujours

Quelques difficultés que j’essais de rectifier a causé le manque de communications. La raison principale dans mon cas, est toujours un manque de temps qui ne me permet pas de m’assoir régulièrement devant mon ordi afin de mettre à jour mon Blog. Mais il semble qu’il y a des individus qui n’ont que ça à faire et ils et elles se servent de la possibilité de me lancer des commentaires afin de communiquer entre eux. Il faut dire qu »ils en ont du temps à perdre. Alors comme ce sont que des anglophones je sympathise de leur vie sans éclat et je leur cri « Get a life! »
Mais je vais continuer à me servir de mon Blog en espérant que WordPress va m’indiquer comment me débarasser de ces pauvres.
Je continu de conter mensuellement aux rencontres du Cercle des Conteurs de l’est ontarien et dernièremnt ce fut un retour à Alexandria. La prochaine soirée de contes du mois de mars sera à Bourget mardi le 20 mars. ( CCEO.com pour info) .
Le 19 janvier dernier j’ai eu le plaisir de conter au Café Joel de Rockland. Ce fut une soirée des plus mémorables et je remercie Laurent Glaude et le Café de l’invitation. Encore un plus grand merci du beau cadeau de l’enregistrement de cette merveilleuse soirée!
Lundi je saute de l’autre coté de la rivière afin de conte aux enfants de l’école Maria-Goretti de Thurso Qué. C’est seulement ma deuxième visite dans une école du coté de la belle province.
Le 24 avril je vais conter pour les bonnes gens d’un petit village dans les Hautes Laurentides. Le club de l’âge d’or de l’endroit organise cette rencontre et je les remercie de l’invitation.
Je vous laisse sur ça et je vais faire de mon possible de communiquer plus régulièrement.
Monsieur Michel

Conter dans les résidences de l’âge d’or

Bonjour,

J’adore conter aux enfants mais aussi aux ainés qui, comme les enfants, sont moins tracassés par les problèmes de la vie et, ce fait, les aide à bien concentrer sur les récits du conteurs. Malheureusement, dans le cas des adultes qui travaillent et qui ont une famille à diriger, souvent les tracas de la vie quotidienne s’infiltrent dans leurs pensées et les empêchent de garder une attention continue au conte présenté.
Les contes sont pour certains et certaines un retour aux expériences de leur jeunesse. Exemple, le 24 décembre, je retourne visiter le Centre d’acceuil Roger Séguin de Clarence Creek, où , à ma dernière visite, une dame est venue me saluer suite à ma présentation afin de me dire que mes contes lui rappelaient les histoires que son père lui racontait quand elle était enfant. Les contes deviennent alors une sorte de thérapie qui stimule la mémoire chez les ainés.

Alors avant Noël et suite à la visite au Manoir Prescott-Russel et Belcourt, je visite demain les maternelles et jardins denfants de l’École Saint Guillaume de Vars et par la suite le Centre d’acceuil Roger Séguin, deux beaux cadeaux de Noël!!
Joyeux Noël!!
Monsieur Michel

Monsieur Michel au Muséoparc de Vanier

Premièrement un grand merci aux Ottawa Storytellers de l’invitation au Children’s Storytelling Festival samedi dernier. Bien que quelques très jeunes enfants ont tanté d’envahir la scène ( les parents sont finalement venu les chercher) le tout c’est très bien passé. J’ai toujours de la grande admiration pout ces parents qui prennent le temps de faire vivre à leurs enfants des expériences enrichissantes. Bravo!

Vendredi le 11 novembre ma petite chorale participait à la très belle cérémonie du souvenir de l’école Alain Fortin. Par la suite, en après-midi, je suis allé chanter et conter pour la première fois à la résidence Prescott Russel d »Hawkesbury. On n’a eut du plaisir et du « fun » à chanter des p’tites chansons traditionelles ainsi que de raconter des histoires sucrées et un peu salées. La présentation fut précédée par l’écoute de Robert McGarr, un joueur de cornemuse,qui a interprété quelques classiques de cet instrument.
J’adore conté aux jeunes et aux ainés car ils semblent plus attentifs que les « jeunes adultes ». Possiblement que c’est dû au fait que les jeunes et les ainés ont moins de tracas qui leurs trottent dans la tête, ce qui fait que c’est plus facile pour eux de concentrer leur attention aux contes présentés.

Finalement, la soirée de contes au Muséoparc de Vanier est mardi soir à 19h00. C’est une soirée en honneur de Germain Lemieux qui a passé la plus grande partie de sa vie à receuillir des contes qu’il a publié en 31 volumes de « Les vieux m’ont conté ». Les conteurs dont j’en suis un, vont conter des histoires choisies dans ces volumes. Je vous en donne des nouvelles!
Monsieur Michel