Info sur les contes de P’tit Jean

Lors de mes visites dans les écoles je conte souvent les merveilleuses légendes de P’tit Jean, P’tit Jean et la sirène, P’tit Jean et la merveilleuse ville d’Orléans, P’tit Jean et le faisan vert …etc

Voici un résumé de ce que sont les contes de P’tit Jean.

Ils font partis des contes merveilleux dans lesquels la conclusion dépend surtout de la créativité du personnage et on trace leur origine dans les contes d’Europe et d’Asie. Ils n’ont aucun liens religieux.

Ils reflètent les caractéristiques du conte merveilleux : répétition en trois des éléments et des actions, un défi ou conquête, le triomphe du plus jeune et petit fils, la magie et l’aide de personnages merveilleux, la transformation et une fin heureuse.

La transformation est un élément important et est souvent le résultat de l’action d’un personnage maléfique tel le diable, un sorcier ou une sorcière et souvent implique un sort qui cause la transformation d’un personnage ( un prince, une princesse ) en un animal.

L’action du héros brise le sort et souvent afflige le personnage maléfique d’une punition. Le conte P’tit jean et la sirène réunit touts ces éléments.

P’tit Jean a deux grand frères mais bien que plus petit il réussit à remplir de pommes trois fois le nombre de chariots que ses frères remplissent. Il réussit à sauver une princesse et un prince qui ont souffert la transformation en sirène et cheval blanc par l’action d’une sorcière qui voulait leur royaume. Il reçoit l’aide du cheval blanc. Le succès de p’tit Jean cause que la sorcière est transformée en chauve-souris.

Et voilà c’est ça un conte de P’tit Jean!

À la prochaine bataille!

Monsieur Michel

Add Comment

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.