Décembre : le mois des contes de Noël!!

Oui et monsieur Michel, le chanceux, en trois semaines, en a conté plusieurs à plus de 2000 enfants et adultes/enfants! Quelle plus belle façon de se saucer dans l’esprit des Fêtes que de rencontrer et de raconter à tous ce beau monde.

Grâce à l’invitation de Patricia du Musée du patrimoine du village de Cumberland, j’ai conté à sept reprises à près de 300 jeunes scouts, louveteaux, jeanettes et guides de la région. Ce que j’ai apprécié de l’expérience fut l’enthousiasme de ces jeunes de 7 à 12 ans et leur bonne écoute ainsi que la participation active de leurs dirigeants, ces derniers, tous des bénévoles, avec à coeur le dévéloppement discipliné de leurs jeunes. Bravo!!

J’ai aussi visité trois écoles  dont une première visite à l’école publique de langue française de Kanata, 375 jeunes de la maternelle à  la sixième année. Je les félicite d’avoir rendu ma visite des plus agréable. Ces jeunes enjoués chantent comme des oiseaux et on un sens de l’écoute admirable. Les réponses aux questions suite aux contes ont vraiment impressioné! Bravo aux enfants et aux profs!

Ma visite à l’école Sainte Lucie de Long Sault, ma deuxième cette année, coïncidait aux célébrations de la fête de Noël mais aussi du départ à la retraite du directeur  et mon bon ami Gilles Lalonde avant le dîner à la dinde on remercia Gilles de son engagement envers les jeunes au cours de ses 37 année de carrière dans l’enseignement mais aussi du projet de la ceuillette de sous dans les écoles Catholiques de Prescott Russell. En dix ans le projet de Gilles a ammassé près de $100,000 dollars au profit de l’Hopital de enfantts de l’Est Ontarien! Bravo Gilles et profite pleinement de cette nouvelle étape qui, j’en suis convaincu, va, de quelques façons, inclure l’aide à une cause qui touche les enfants.

Merci Louise de l’invitation à Des Voyageurs et la chance de conter à des jeunes adorables. J’attends avec impatience les beaux dessins que vous m’avez  promi.

À part les écoles et le musée j’ai aussi conté aux jeunes du village de St. Isidore par une journée enneigée parfaite pour la visite du Père Noël. Mais la tempête a ralenti les rennes  et pè- Noël est arrivé en retard. Mais on a chanté, on a conté l’histoire de Marie qui ne croyait pas au Père Noël et finalement le gros bonhomme est arrivé!! Je vous remercie les jeunes d’avoir si bien chanté et écouté. Vous avez démontré une attention respectueuse. C’est à espérer que les adultes dans la salle en ont  tirer une leçon! Bravo à Lynne, Chantal et  les autres membres du Club des Optimistes de St. Isidore du beau travail que vous accomplissez pour les enfants, 176 cadeaux faut le faire! Que les cris de joie et les sourires des enfants soient la  récompense de vos efforts extraordinaires.

Et finalement ce fut les enfants du Quartier des jeunes que j’ai visité et comme ils étaient pour la plus part des élèves de l’école Des Pionniers, on se connaissait bien. Alors on a chanté « Salut mes amis »,  « Un éléphant » et des cantiques de Noël et on a écouté  P’tit Jean et la merveilleuse ville d’Orléans ». Un grand merci les amis et à l’année prochaine!

Mais il ne faut pas oublié la belle soirée à La Basoche d’Aylmer dans l’optique Des contes du mardi. À l’invitation de Nathalie, on était quatre conteurs à conter  » Contes des quatre coins du monde » devant un salle pratiquement comble. Ce fut un beau succès grâce à la direction de Laurent Glaude notre « coach » et son sens du spectacle créatif et intelligent. Félicitation Lucie Roy, Aurore Allessandra et le musicien Christian  d’une prestation unique et mémorable. Personnellement je dois des remerciements à Michel Perron de m’avoir permi de conter le conte de Noël de son père Pépère Cam ( Camille Perron) « Le paiement ». J’ai espoir que Pépère, de la-haut, a trouvé ma présentation digne de sa belle histoire.

Et c’est tout pour le moment. Ce fut une belle année de contes et j’ai hâte de vivre les belles rencontres et expérience  que le nouvel ans va me faire vivre. Je vous souhaite à tous un Joyeux Noël et vivez, comme Pépère Cam exclamait, « des choses qui sont presque pas croyables!  »

Monsieur Michel

Add Comment

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.